Essai comparatif hélices Duc contre Peszke

Quelle est la meilleure hélice pour un Zenair 601 UL 

Zenair 601UL moteur Rotax 912UL hélice Duc tripale

Je possède un Zenair 601 UL équipé d'un moteur Rotax 912UL de 80cv, basé sur l'altisurface de Cipières LF0652 dans les Alpes Maritimes. La piste est 3680 pieds d'altitude. C'est peur-être banal, mais l'hiver il y fait froid, et l'été il y fait chaud. La piste est située à la rencontre de 2 vallées, ce qui rend cet endroit particulièrement sensible aux courants d'air.
Ici, plus qu'ailleurs, le choix d'une hélice est primordial pour un usage très polyvalent.
J'ai acheté ce Zenair 601 UL équipé avec une hélice DUC Swirl inconel dont j'ai toujours été satisfait.
Suite à l'impact d'un tout petit caillou sur une pale blindée, et à un problème avec le service après vente DUC j'ai décidé de changer d'hélice plutôt que de la faire réviser, ce qui me coûtait à peine plus cher....
Après avoir consulté les offres de tous les héliciers, mon choix c'est finalement porté sur une hélice Polonaise parfaitement inconnue, au nom imprononçable, mais dont j'avais entendu le plus grand bien. Les hélices Peszke (prononcez Pechké). J'ai donc commandé cette hélice en Pologne et première bonne surprise je l'ai reçue exactement 7 jours après l'avoir commandée. Comparons les caractéristiques annoncées.

Duc hélices Swirl inconel

Duc hélices swirl inconel tripale

Extraits du catalogue Duc Hélices :

Le design aérodynamique de cette hélice a été étudié pour avoir un effet "constant speed". Grâce à l’effet "constant speed"
il y a une très faible variation de régime moteur entre le statique et le dynamique.
Cette hélice permet d’avoir d’excellentes performances sur l’ensemble du domaine de vol à savoir :
Meilleure efficacité au décollage et en taux de montée due
au régime moteur plus élevé
Beaucoup d’allonge en croisière
Un grand confort d’utilisation

CARACTÉRISTIQUES :
Diamètre : 1730mm
Poids : 3,750 kg

Hélice Peszke AS1700/1950

Hélice Peszke AS1700/1950 tripale

Extraits du catalogue Peszke

Hélice tripale en composite fibre de carbone / résine Epoxy.
Moyeu en alliage d’aluminium dur anodisé, aéro-élastique, avec pas ajustable au sol.

CARACTÉRISTIQUES :
Diamètre : 1 700 mm
Poids : 3,140 kg vérifié
Puissance limite ; 90KW /120HP
Rotation nominale entre 2120 et 2560 tours/minute
Rotation maxi 3000 tours/minute

La construction des hélices Peszke permet une déformation maîtrisée et non limitée à la seule flexion, le vrillage change aussi. C’est pourquoi leur concepteur parle des hélices aéro-élastiques...
Sans aller jusqu’à la comparaison avec hélices à pas variable, grâce à cette élasticité maîtrisée, une petite modification de pas a en effet lieu, améliorant les performances à la fois en montée et en croisière.

Condition de réalisation des tests hélices Duc / Peszke

Les tests ont été réalisés sur la base de Cipières à plus de 6 mois d'intervalle, mais toujours dans les mêmes conditions, à une altitude moyenne de 6000 pieds et avec une pression atmosphérique de 1020 hPa avec le pilote sans passager, un demi plein de carburant et un vent inférieur à 10 km/h, température inférieure à 20°.

Essais hélices DUC swirl tripale

Duc hélices swirl inconel tripale

Régime maxi au sol :  5800 RPM
Régime maxi en vol :  5300 RPM
Taux de montée : 4,5 m/s à 110 km/h
Vitesse maxi en palier à stabilisé 140 km/h à 4800 RPM
Vitesse maxi en palier à stabilisé 165 km/h à 5300 RPM

Essais hélice PESZKE tripale

Hélice Peszke AS1700/1950 tripale

Régime maxi au sol :  5800 RPM
Régime maxi en vol :  5500 RPM
Taux de montée : 5,5 m/s à 110 km/h
Vitesse maxi en palier à stabilisé 150 km/h à 4800 RPM
Vitesse maxi en palier à stabilisé 178 km/h à 5300 RPM

Résultats des tests comparatifs entre les hélices Duc et Peszke

Les tests sur les hélices DUC et PESZKE montrent que l'hélice PESZKE tire son épingle du jeu dans toutes les situations.
Il est surprenant de constater qu'elle est supérieure à la fois sur le taux de montée et sur la vitesse maxi en croisière !
Cela est probablement du à l'effet "aéro-elastique" qui semble bien fonctionner.
Mais la différence ne s'arrête pas là.
Avec la DUC j'avais constaté des vibrations au régime de 2200 RPM ainsi qu'à 3400 RPM. Ces vibrations étaient gênantes en phase d'approche et en finale, au moment de réduire les gaz. J'avais mis ce problème sur le dos des silent-blocs moteur, mais après avoir changé les silent-blocs, le problème était toujouts présent .....
Après avoir installé l'hélice PESZKE, ces vibrations ont totalement disparues quel que soit le régime moteur ! 
Avec l'hélice DUC il y avait au moment du démarrage du moteur comme de son arrêt un espèce de claquement sec. Avec l'hélice PESKE ce problème a totalement disparu. Je ne suis pas du tout spécialiste, mais il me semble que le faible poids, donc la faible inertie de l'hélice ait réglé ces 2 problèmes. Le moteur semble plus souple. A la mise des gaz avec la Peszke, l'appareil est propulsé dès les premiers tours d'hélice et il parait décoller plus court d'une dizaine de mètres environ.

Le bruit de l'hélice a changé, il est, d'après les observateurs au sol, plus agréable et moins bruyant. Je pense que la forme des pales y est pour beaucoup. Les pales en forme de sabre, se terminent par un espèce de winglet qui diminue la turbulence en bout de pale, ce qui pourrait expliquer à la fois le bruit plus agréable et la différence de vitesse vu que l'hélice produit moins de vortex, donc moins de résistance en bout de pale.

Je vais être prudent dans ma conclusion, mais pour moi le bilan est extrêmement positif sur le Zenair 601UL. Je ne sait pas si les performances seraient identiques sur d'autres appareils, je n'en sais rien, mais à priori je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas sur un autre appareil !

En lisant ces lignes on pourrait croire que j'ai un quelconque intérêt chez PESCKE, rassurez-vous, ce n'est pas le cas, je n'ai pas plus d'intérêt chez PESZKE que chez DUC, je suis simplement un pilote heureux de partager le plus fidèlement possible mon  expérience avec d'autres pilotes. 

Le moyeu de l'hélice PESCKE

Le moyeu de l'hélice PESCKE

Alors que le moyeu des hélices DUC est en carbone forge, celui de la PESCKE est en alliage d'aluminium 7075 massif à double empreintes coniques.
Le pied de pale est parfaitement maintenu et permet un réglage très fin en continu, sans avoir cet effet de cran que j'avais avec le moyeu de l'hélice DUC.

Pied de pale hélice PESCKE

Pied de pale hélice PESCKE

Le pied de pale de l'hélice PESCKE comporte 2 empreintes coniques lisses qui sont réglable en continu et qui épousent parfaitement le moyeu en alliage d'alu 7075.
Autre paramètre important le poids du moyeu est de 1,340 kg et le poids de chaque pales est de 0,600 kg, soit un total mesuré de 3,140 kg.
Il est à noter qu'une part importante du poids est situé en pied de pale, ce qui explique le faible moment d'inertie de l'hélice PESCKE tout à fait favorable aux moteurs réductés comme les moteurs ROTAX 912.

A vendre

Pour ceux que ça intérresse, je vend le moyeu et 2 pales mon ancienne hélice DUC swirl inconel. Faire offre sérieuse...

Contact

Présentattion

A la réception de l'hélice Peszke, première bonne impression, le carton est bien protégé. A l'ouverture les 3 pales calées dans du polystyrène, sont protégées par les 3 housses adaptées  au profil à la forme des pales. Ces housses se fixent à la base avec un velcro. Je constate que le pied de pale est constitué de 2 formes en tronc de cône ce qui double la surface de contact avec le moyeu, comparé à mon ancienne hélice qui comportait une simple forme cylindrique. Ce qui me surprend également c'est le faible poids des pales. Le poids total de l'hélice étant en partie du au moyeu en alu massif. Il y a donc un faible moment d'inertie. 
Deuxième bonne surprise après avoir ôté les housses, les pales sont magnifiques. L'arrière des pales est de couleur noire afin que le pilote ne soit pas gêné par un cercle devant les yeux, et l'avant des pales est blanc avec le bout de pale couleur bordeaux...
Effet garanti !
Je sais bien que ce n'est pas un concours de beauté, mais si en plus de ses performances supérieures, cette hélice est superbe, ça ne va pas gâter le plaisir !
Le moyeu est en alu massif couleur naturelle, il est livré avec les 6 vis de fixation et 6 rondelles.
Dans le carton je trouve un outil de réglage du pas de l'hélice, un CD contenant le manuel d'utilisation, et enfin le certificat de l'hélice.

Où l'acheter

J'ai acheté cette hélice Peszke sur le site http://www.aeroshop.eu/fr/propellers/peszke-as-1700-1950-a-3b.html
Il y a d'autres modèles et d'autres tailles, mais celle-là convient à des moteurs jusqu'à 120 cv, elle a été spécialement conçue pour les moteurs tractifs Rotax 912 UL d'une vitesse maxi comprise entre 170 et 240 km/h et Rotax 912 ULS d'une vitesse maxi comprise entre 210 et 290 km/h.
Moteurs propulsifs Rotax 503/532/582 avec réducteur 2,5-3:1

Parlons prix

C'est pas que je sois radin, mais par les temps qui courent le prix de vente est un élément à prendre en compte.

L'hélice DUC Swirl Inconel coûte actuellement, en février 2015, 1664€ TTC rajouter 45€ de frais de port ce qui fait un total de 1709€ TTC.
L'hélice DUC Flash Inconel qui est en réalité le modèle techniquement équivalent de l'hélie Peszke coûte 2208€ auxquels il faut encore rajouter 45€ de frais de port, ce qui nous donne un total de 2253€
L'hélice Peszke AS1700/1930 coûte 1192€ TTC net frais de port compris. A ce prix Peszke fournit l'outil de réglage de pas.

Si on compare avec la le modèle Swirl de DUC, la Peszke est 30% moins chère, et si on compare le prix avec la Flash de DUC la Peszke est  47% moins chère soit presque moitié prix 
Heureusement pour la société DUC que les hélices Peszke ne soient pas encore connues en France !

Patrick Peyruchat

A l'usage

J'ai installé cette hélice en février 2015. Après un an et demi d'utilisation  intensive en montagne je suis toujours entièrement satisfait de l'hélice PESCKE.  Je fais un réglage d'hélice deux fois par an : Une fois en été et une fois en hiver afin de garder toujors un calage parfaitement adapté à la densité de l'air. Ce travail est facilité par l'outil livré avec l'hélice. On m'a posé plusieurs fois la question sur la qualité du SAV, honnêtement je ne peux pas vous répondre, je n'ai jamais eu à y faire appel.
A l'heure actuelle en septembre 2016  je suis toujours aussi satisfait de cette hélice, et  si c'était à refaire, je n'hésiterais pas une seule seconde, à faire le même choix ...

Usage intensif

Virage à grane inclinaison en Zenair 601

Quand on vole en montagne il faut pouvoir compter sur son hélice  en toute confiance.